Les minorités d’Egypte

L’Égypte est en 15ème position sur l’index mondial des persécutions…Copte signifie Égyptien. Ces Égyptiens autochtones parlent la langue copte, vecteur de leur identité. Ils représentent la minorité chrétienne la plus importante du Moyen-Orient, convertie au christianisme dès le premier siècle. La majorité est orthodoxe. Leur pape Shenouda III est décédé le 17 mars 2012 et ils sont en attente de son successeur.

Livre de Christine CHAILLOT préfacé par Antoine SFEIR sur LES COPTES D’EGYPTE – Discriminations et persécutions (1970-2011). 

Sous l’Antiquité, L’Égypte, cette grande civilisation que nous connaissons tous, était le grenier à grain du Moyen-Orient.

Mais razzias, esclavagisme, décapitations ont eu raison de ce peuple raffiné qui ne représente plus que 10% de la population égyptienne.

Pendant des siècles, ils ont du porter un signe distinctif avilissant, soit un bracelet de fer, soit un poids de trois kilos au cou, sous peine de se faire couper la main ou arracher un œil.

Leurs très nombreuses révoltes s’inscrivent dans l’histoire, mais ont été mâtées dans le sang par l’occupant surarmé.

Pour survivre, c’est le replis sur la communauté, sous l’égide de l’Église, bastion de la famille et de leur héritage spirituel. Aujourd’hui, ils sont discriminés par l’État et la population.

Dès leur naissance ils sont en butte à la haine intereligieuse, particulièrement dans les campagnes éloignées comme El-Minia.

Savez-vous qu’il faut une autorisation écrite du président de la république pour construire une église? Alors on peut l’attendre longtemps !

À plusieurs reprises, des prêtres et fidèles se sont faits arrêter par la police ou attaquer par la population qui guette toute entorse, pour y avoir réparé des toilettes cassés ou pour y avoir construit un muret d’enceinte sans l’autorisation présidentielle.

Printemps arabe ou liberté violée ?

Le printemps arabe a réjoui les ignorants, mais dans ce temps de chao, livre les Coptes à l’armée et à la police gangrenées.

Quelques faits :

– Le 01 Janvier 2011

Pendant la messe de Noël, attaque à la bombe de l’église des Saints d’Alexandrie, un carnage bien pensé : 21 morts et 79 blessés.

pdfNos frères Coptes fêtent Noël dans le deuil et le 7 Mars 2011, Des musulmans attaquent un village copte

pdf– Le 11 Mars 2011 Égypte: une église attaquée par des islamistes

– Octobre 2011

Attaque et la destruction de l’église Saint-Georges à Al-Marinab, tiré de Blog Copte : Après la prière du vendredi ce premier octobre 2011, une foule de plusieurs milliers de musulmans du village de Al-Marinab à Edfou, dans la province d’Assouan, a démoli et incendié l’église Saint-Georges, qui était en rénovation.

La foule a démoli la coupole, les murs et les colonnes, puis s’est rendue à l’église où le bois nécessaire à la construction avait été stocké et l’ont incendié. L’incendie a duré deux heures, mais l’attaque s’est poursuivie jusqu’à 19 heures.

– Le 10 octobre 2011

Suite à cet incendie criminel, les coptes manifestent pacifiquement le 10 octobre 2011 au Caire.

Mais pour leur apprendre, pendant que les soldats tirent, les chars de l’armée égyptienne foncent, et en écrasent des centaines : 26 morts et 360 blessés.

Pourtant, après ce carnage, ce sont les Coptes qui sont accusés d’avoir attaqué l’armée.

Égypte : les Coptes, « martyrs à la demande »

Ceux que nous aidons : Ils s’échappent de l’enfer grâce à des passeurs peu scrupuleux, et tentent la liberté dans les pays occidentaux. Beaucoup de pauvres de la province Al Minia, couverts de cicatrices, amputés de membres de leurs familles tués pour avoir refusé de se convertir.

C’est dès la maternelle qu’ils sont confrontés aux tortures psychologiques et physiques des plus mesquines.

Du coup, une fois adultes ils se retrouvent souvent privés d’instruction pour avoir dû abandonner l’école.

C’est le but recherché. Leur histoire : ils ont été spoliés de leurs champs et de leur maison, leur femme déshonorées, mais leurs agresseurs ont déposé plainte contre eux pour « avoir attenté à la sûreté de l’État » ou autre originalité.

Nous montons leurs dossiers autour d’un café et de gâteaux. On discute, ils se confient. Ils savourent ces moments intimistes où toute leur dignité leur est rendue.

Leur diaspora les prend en main pour les loger et leur offre de petits boulots.

A nous de leur trouver des solutions pour apprendre à lire et à écrire.

Certains jeunes s’engagent dans la Légion Étrangère en nous expliquant qu’après avoir été les derniers des citoyens dans leur pays, ils peuvent enfin devenir acteurs au service de la société. Quelle remarquable leçon de courage !

Les jeunes filles coptes sont des cibles privilégiées : harcèlement, enlèvement, viol puis mariage avec conversion forcée à l’Islam.

pdfCoptes : revue de presse

Autres vidéos :

Nous voulons défendre nos droits

Prière égyptienne

 

 

23°C

PARIS

Cloudy

Humidity 41%

Wind 35.40 km/h

  • 28 Jul 201723°C16°C
  • 29 Jul 201725°C17°C