Opération Irak 500

Cette grande aventure débute en 2007 avec la promesse de Bernard Kouchner, Ministre des Affaires Étrangères, d’octroyer 500 visas.Cette grande aventure débute en 2007 avec la promesse de Bernard Kouchner, Ministre des Affaires Étrangères, d’octroyer 500 visas aux minorités d’Irak au titre de l’asile.

Mais bien sûr, à cette annonce, des associations humanitaires ont trouvé le moyen de déplorer cette initiative, qui, rappelons-le tout de même, est la nième parmi tant d’autres organisées par la France en faveur d’autres types de populations persécutées.

Mais, d’après elles, sauver ces victimes, c’était de la discrimination religieuse… Pourtant, nul n’est censé ignorer qu’être chrétien est la liberté religieuse la plus combattue au monde, principalement dans une cinquantaine de pays du globe.

Aussi, la décision de la France a-t-elle été un acte de justice, plébiscité par la majorité les français.

C’est Elish Yako, secrétaire général franco-irakien de l’AEMO, qui, avec toute son équipe, sélectionne les candidatures des plus menacés ou des plus vulnérables, en vérifiant leur légitimité grâce aux recoupements des témoignages de nos correspondants sur place.

Mais, face à leur nombre 10 fois supérieur à celui des visas accordés, ce n’est pas sans cas de conscience ni états d’âme…

En effet, combien d’espoirs s’éteindront une fois le décompte des 500 atteint ? Une fois la sélection effectuée, les Affaires Étrangères et l’Immigration traiteront l’attribution des visas avec les consulats de France locaux, puis l’OIM qui organisera leurs voyages, non sans danger supplémentaire au départ.

Dès leur arrivée en France, les exilés irakiens sont reçus à l’aéroport par leurs familles et un comité d’accueil de l’AEMO, avec des effusions de joie douloureuse.

Nous les voiturons, soit chez leurs familles d’accueil quand elles le peuvent, soit dans des foyers dont c’est la vocation de les héberger, pour intégrer le dispositif d’accueil national dont l’OFII est responsable.

OFII : qui donne des droits spécifiques aux réfugiés Cette opération se révèle une réussite magnifique.

Mais, pendant ce temps-là, la barbarie s’accroît en Irak, principalement dans la ville de Mossoul où les voitures circulent avec des hauts parleurs hurlant des ordres terribles : « Vous, les chrétiens, quittez immédiatement votre maison, sans emporter aucun d’effets, ni regarder derrière vous, sinon, tant pis, ce sera la mort ! »

La France prend alors la décision de passer de 500 à 1000 visas. Pour l’AEMO, quel travail énorme ! Administratif, d’accueil et de soutien, de temps consacré, mais aussi d’équilibre psychologique à conserver à tout prix pour faire face à ces rescapés de l’abjection et de la mort qui ont des choses terribles à nous confier.

Plus tard, à la Journée Mondiale des Réfugiés du 18/06/2009, Éric Besson félicitera l’AEMO pour son implication dans l’opération.

« Discours_Besson »

* Rencontre avec les familles de réfugiés irakiens du 18/06/2009 ; allocution de M. Éric Besson, Ministre de l’Immigration, à la Journée Mondiale des Réfugiés.

Aujourd’hui, nous continuons de recevoir des centaines d’appels au secours, téléphoniques ou écrits.

Des gens se déplacent de loin pour intercéder la cause de telle orpheline de 15 ans qui risque l’enlèvement, de tel vieux père de 85 ans livré aux menaces.

C’est profondément frustrant de donner si peu d’espoir à ces êtres innocents livrés à la cruauté de leurs bourreaux.

28°C

PARIS

Cloudy

Humidity 42%

Wind 17.70 km/h

  • 29 May 201729°C21°C
  • 30 May 201722°C16°C